Articles

 

Manuel Cousin, 22H30 dimanche 24/05 : “Nous sommes au près (vent de face) dans 8 à 10 noeuds de vent pour aller contourner l’île de Saint Marcouf, tout va bien à bord, nous nous sommes préparés pour la nuit avec des vêtements plus chauds. Une fois l’île contournée, nous aurons moins de virement de bord à effectuer, cap sur l’Angleterre ! …

Faire cap au Nord avec un vent de Nord ! Après avoir croiser quelques cargos en milieu de Manche, le vent Nord Ouest est passé Nord, soit pleine face ! nous sommes toujours au près et aborderons l’entrée du Solent bordant l’île de Wight, en tirant des bords.”

Lundi 25/05 matin 9h : “Nous avons des soucis informatiques, notre ordi a planté plusieurs fois, impossible d’obtenir les fichiers météo nécessaires à coupler à notre logiciel de navigation pour obtenir la route optimale, nous nous attelons à réparer…
…C’est ok, il est maintenant midi et tout est rentré dans l’ordre, informatique quand tu nous tiens ! RRrrrrr ! Sinon, tout va bien, Groupe SETIN poursuit sa route dans le beau Solent anglais et croise pas mal de bateaux, nous donnons tout pour recoller à la flotte malgrés le courant qui s’est maintenant inversé, nous devons faire gaffe également aux bancs de sable”

640px-Cowes_from_East_Cowes_Esplanade_3
L’île de Wight : Cowes, la Mecque de la Voile !

Remontée du chenal de Caen à Ouistreham ce dimanche 24 mai

C’est sous le soleil que les 16 Class40 ont paradé durant plus d’une heure et demi jusqu’à l’écluse de Ouistreham. Un moment magique !

IMG_2519

 

L’écluse de Ouistreham : nos passagers viennent de quitter le bord de Groupe SETIN, la pression monte,  les portes de l’écluse se sont ouvertes libérant ainsi tous les bateaux vers la ligne de départ.

11265540_10153275197621358_9219337077896151689_n

 

16h09 : départ devant Ouistreham

Nous jouons la prudence au départ, préférons partir en deuxième ligne, et éviter ainsi un rappel individuel. 4 Class40 franchissent la ligne trop tôt et sont rappelés individuellement pour réparer leur erreur, ils doivent faire demi-tour et revenir passer la ligne de départ. Après un parcours entre trois bouées où nous nous classons 11ème, nous faisons cap vers l’île Saint Marcouf à l’est de la baie de Seine que nous devons contourner avant de mettre le cap vers l’île de Wight au sud de l’Angleterre.

Direction de course : “Rappels individuels, rappels individuels !” La VHF crépite et c’est la voix du Président du Comité de Course, Roland Galliot, qui rappelle à l’ordre quatre Class40 un peu trop pressés d’en découdre (Zetra, Le Conservateur, Bretagne Crédit Mutuel et Team Work). Le temps de revenir sur la ligne pour réparer et ils repartent à l’assaut du reste de la flotte qui file déjà vers la première marque du parcours en baie.
C’est donc à 16h09 (02:09pm UTC) ce dimanche que les 32 navigateurs de la 6ème édition de la Normandy Channel Race ont ouvert les hostilités dans un vent de 8 à 10 noeuds de Nord – Nord Ouest.

 

Après un convoyage des plus agréables pour rallier La Trinité-sur-Mer à Caen, nous voici enfin arrivés au bassin Saint-Pierre pour la Normandy Channel Race.

Pégasus Bridge

Passage du Pégasus Bridge

convoyage

Magnifique coucher de soleil

Arrivé à caen

Petit café normand

Départ de la course dimanche 24 mai ! On espère que le conditions climatiques seront bonnes…