Manuel Cousin était ce matin à la vacation du Vendée Globe pour raconter ses dernières 48h00 de course sur Groupe Sétin et parler de la dépression à venir. Il fait route actuellement vers le Cap Leeuwin.

« On a eu de la pluie dans le front, une petite dépression bien pêchue dans les 48 dernières heures. La température est incroyable, en ce moment j’ai presque 18 degrés au thermomètre. Ce matin le temps est beaucoup plus maniable, une petite vingtaine de nœuds. On va rencontrer une grosse dépression entre ce soir et demain matin, c’est pour ça que je suis resté assez haut. On devrait prendre le nord de la dépression, avec des vents portants pour nous emmener loin vers le cap Leeuwin.

Contourner la dépression par le nord

On devrait avoir du vent entre 30/40 nœuds, mais plus bas il devrait y avoir des vents beaucoup plus forts. Il faudra faire attention. Il y a 25 nœuds sur les fichiers, mais c’est toujours beaucoup plus fort dans la réalité. J’essaye de ne pas faire souffrir le bateau pour sortir des mers du sud avec un bateau en bonne forme.

C’est sympa d’avoir un petit groupe devant à rattraper. On a vu depuis le départ que certains bateaux un peu plus vieux marchent très bien. Didac (Costa) et Pip (Hare) font bien marcher leur bateau. J’étais devant à 150 milles quand j’ai eu mon avarie de safran, j’ai dû remonter un peu plus au nord pour avoir de meilleures conditions pour faire mes réparations. Ils sont donc repassés devant, mais maintenant ça me donne un objectif supplémentaire. Je vais essayer d’aller les chercher, d’aller les titiller ! Il y a Arnaud (Boissières) et Stéphane (Le Diraison) derrière c’est bien aussi.

Toujours beaucoup d’oiseaux

Ces dernières 48 heures il faisait tellement mauvais que je voyais à peine l’arrière du bateau. Il y a toujours beaucoup d’oiseaux qui nous suivent. Parfois avec plus de chance c’est un albatros. C’était le cas il y a 2/3 jours, un albatros m’a suivi pendant vraiment longtemps, c’est un pur bonheur je ne m’en lasse pas. Ils volent aussi vite que le bateau. C’est vraiment très grand, ça fait bien 3 mètres d’envergure et son vol est majestueux. C’est magnifique, c’est impressionnant ! »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *