Interview village Vendée Globe

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas pour Manuel Cousin, skipper de Groupe Sétin sur le Vendée Globe 2020. Entre préparation du bateau, interviews et dédicaces, le marin gère son agenda avec précision.

Le hangar du Team transformé en lieu d’accueil

Le hangar de Groupe Sétin, qui sert habituellement de lieu de travail pour l’équipe et la préparation du bateau, a été transformé pour l’occasion en un vaste lieu d’accueil pour les les clients et salariés de l’entreprise. Chaque jour, l’équipe en place y gère l’accès au village. L’occasion également pour le skipper et la Team Manager, Sandrine Cousin, de répondre aux questions souvent nombreuses sur la course qu’il s’apprête à vivre.

La découverte d’un village dédié aux navigateurs

C’est un village entièrement réinventé, une esplanade du Port Olona entièrement relookée qui offre aux visiteurs une exploration des différents univers. Avec son positionnement central, à cheval entre le quartier de La Chaume et Les Sables d’Olonne, le village est un trait d’union à la station balnéaire. C’est le rendez-vous mondial des sports nautiques sur près de 30 000 m2. Depuis son ouverture, le 17 octobre dernier, Manuel Cousin met un point d’honneur à participer aux nombreuses animations. Entre plateaux télévision et rendez-vous sur le stand de Groupe Sétin pour une séance de dédicace, tout est mis en oeuvre pour que le skipper ne soit pas exposé aux risques sanitaires.

Des visites du bateau, seulement en extérieur

Des petits groupes de clients et salariés inscrits depuis bien longtemps se succèdent pour visiter l’IMOCA et bénéficier des explications de Paul Morand, préparateur-navigant sur Groupe Sétin.

“Sur les précédents villages, nous avions la possibilité de faire visiter l’intérieur du bateau. Aujourd’hui ce n’est pas possible car nous devons tout désinfecter après chaque visite. Et nous ne pouvons pas prendre le risque de contaminer des éléments du bateau si près du départ d’une course de trois mois.” précise le skipper.

Confinement à partir du 1er novembre

Manuel Cousin devra cependant observer un confinement strict à partir du 1er novembre, contexte sanitaire oblige. Mais d’ici-là, il a bien l’intention de profiter au maximum des opportunités qui lui sont offertes de parler de cet extraordinaire défi qu’il s’apprête à relever.

J’ai envie de faire vivre notre sport, de partager mes joies et mes galères et d’emmener un maximum de personnes autour du monde. Notre stade à nous il est immense et magnifique, mais malheureusement on ne peut pas avoir de spectateurs proches de nous. Donc c’est à nous de nous rapprocher des spectateurs“. commente Manuel Cousin.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *