Manuel Cousin vient de laisser derrière lui une dépression bien costaud au large des côtes espagnoles. Il s’apprête à passer le cap Finistère aujourd’hui. Une arrivée qui se précise donc, avec une ETA possible samedi 20 février en tout début de matinée.

Le skipper de Groupe Sétin expliquait, hier après-midi, qu’il écoutait les Grosses Têtes pour décompresser un peu :

Ce que vous entendez c’est un podcast des Grosses Têtes que j’écoute pour me changer un peu les idées. Je sais que je vais vivre 24h00 pas faciles avec un passage de front cette nuit. Là on a 35 noeuds et des claques à 40 noeuds, et ça va encore forcir. Il faut rester concentré, il y a un mer forte. J’ai hâte de vous voir ! Parce que vous avez été tous extraordinaires à m’envoyer des messages super gentils.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *