Manuel Cousin a franchi le cap de Bonne-Espérance le lundi 7 décembre en fin de journée, à 18h12 UTC (19h12 Fr). Il navigue actuellement dans l’océan Indien qui est pour lui une découverte et pointe toujours en 18ème  position.

Contourner la dépression à venir

« J’ai cravaché pour garder la distance avec ceux de devant et finalement, c’est un mal pour un bien d’être un petit peu derrière car je vais pouvoir contourner la dépression par le Nord. J’ai commencé à incurver ma route depuis hier et je vais virer de bord cet après-midi pour aller chercher des vents portants. Je préfère perdre un petit peu de temps et ne pas prendre trop de risques car cette dépression est vraiment énorme. »

Moral au beau fixe

« Je suis reposé car j’ai la chance d’avoir eu du beau temps ces deux derniers jours. Cela va me permettre d’être à 100 % de mes capacités quand ça va se corser. Je suis vraiment fier du travail accompli par toute l’équipe parce que si j’en suis là, si je passe ce Cap avec un bateau sans gros pépins, c’est aussi grâce à mon team. »

Manuel Cousin a péparé, avant le passage du front, un gâteau au chocolat dans sa cocotte fétiche, pour fêter ce premier Cap comme il se doit.

Le gâteau au chocolat pour fêter le passage du cap de Bonne-Espérance
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *