La saison débute plutôt bien pour Manuel Cousin qui continue d’additionner les milles en vue du Vendée Globe 2020 tout en donnant un tempo bien sportif à son IMOCA GROUPE SÉTIN.

Un double enjeu

“Il y avait un double enjeu sur la Bermudes 1000 Race : décrocher le meilleur résultat possible et engranger les milles supplémentaires pour le Vendée Globe. J’ai eu un problème au niveau du flasque de la tête de quille qui s’est arraché, je ne pouvais plus anguler la quille. C’est un super parcours, j’ai l’impression d’être parti hier, c’est passé à une vitesse incroyable. On voit l’Irlande, on imagine les Açores. C’est hyper physique, un long sprint, tu n’arrêtes pas ! J’ai fait beaucoup plus de préparation physique cet hiver et je l’ai vraiment senti car j’arrive plutôt en forme à Brest ! “

Une escale de deux semaines à brest

 Le bateau restera sur Brest deux semaines car l’équipe va réaliser les travaux sur la quille dans la foulée. Ensuite, nous enchaînerons, toujours sur Brest, un grand week-end de sorties en mer pour les clients et salariés du Groupe Sétin avec son agence de Brest. L’autre facette de l’IMOCA, tout aussi importante !

L’ARMEN RACE pour terminer le mois de mai

Enfin, Groupe SETIN rejoindra La Trinité la dernière semaine de mai pour disputer l’ARMEN RACE en équipage, avant de rejoindre Les Sables d’Olonne, son port d’attache pour une série d’entraînements.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *