Alors que la course au milles est lancée depuis la saison dernière pour cumuler des milles en vue du Vendée Globe 2020, Manuel Cousin bénéficie d’ores et déjà d’une avance confortable. La Bermudes 1000 Race qu’il vient de disputer en solitaire, lui permet de figurer dans le peloton de tête du classement avec 6192 milles parcourus, et de gagner deux places au championnat du monde IMOCA.

Onzième au championnat du monde imoca

Sur les 52 skippers actuellement inscrits au Championnat du monde IMOCA, Manuel Cousin peut se féliciter de figurer en bonne position à la 11ème place.

Depuis que je navigue en IMOCA, j’ai couru toutes les courses du championnat, et je les ai toutes terminées. Et à la différence de la saison dernière, je donne un tempo plus sportif car je suis tout à fait en confiance et à même d’utiliser le potentiel de Groupe Sétin à 100 %.

Manuel Cousin

Deux courses pour consolider son avance

Il reste deux courses inscrites au championnat du monde à disputer sur la saison, et elles seront en double. La Rolex Fastnet, tout d’abord en août, qui relie Cowes à Phymouth en passant par le célèbre rocher du Fasnet, et la Transat Jacques Vabre, la plus longue des transatlantiques qui part du Havre pour rejoindre Salvador de Bahia au Brésil. Deux autres courses, moins prestigieuses mais tout aussi importantes vont permettre à Groupe SETIN de se mesurer à la flotte des IMOCA durant la saison telles l’Armen Race fin mai et le Défi Azimut en septembre. Un challenge de taille pour la saison, qui permettra au skipper d’optimiser son bateau en vue de l’échéance du Vendée Globe.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *