Dure journée de mercredi !

Manu au téléphone ce mercredi 27 à 23h : “Nous sommes partis au large, non pas pour tenter une nouvelle option, mais pour réparer plusieurs avaries car ça n’était pas raisonnable de rester près de la côte sans instrument de navigation.

Nous avons plusieurs avaries ce soir : notre ballast bâbord est fissuré, nous ne pouvons plus nous en servir, nous matosserons vers l’arrière pour compenser la gîte, et pouvons ballaster de l’autre côté. Ensuite nous avons perdu tout notre aérien, plus de girouette ni d’anémomètre, ni d’antenne GPS en haut du mât ce qui veut dire que nous n’apparaissions plus sur la carte de l’ordi et entraînant un dérèglement complet du pilote, tout étant monté en bus. Tous nos instruments aériens ont été arrachés par une forte rafale, ce qui nous a handicapé pas mal pendant plusieurs heures, j’ai réussi à coupler notre ordinateur à un GPS de secours et ça refonctionne, nous sommes de nouveau sur notre carte et le pilote s’est remis à fonctionner lui aussi.

Nous avons 25 à 30 noeuds de vent et une mer assez forte, des vagues passent par dessus le bateau, c’est une vrai machine à laver, ça tape fort, un bruit fracassant quand on est à l’intérieur, on sent que le bateau souffre et nous avec lui.  Nous sommes sous 2 ris (on a réduit la GV de moitié)  + trinquette (petite voile d’avant), et nous sommes maintenant près de la côte en espérant que la mer se calme.

Nous restons en course, d’ailleurs nous n’avons pas cessé de l’être malgré toutes ces réparations, nous faisons tout notre possible. Tout va mieux maintenant, nous avons tout de même hâte que le coup de vent passe, ce qui devrait se faire dans les prochaines heures.
Nous recevons les fichiers météo par satellite, ce qui nous permet d’estimer le vent.

Nous n’avons pas eu le temps de manger ce midi, juste un morceau de quatre quart et un petit coca pour tenir le coup, alors ce soir comme tout va mieux c’est couscous poulet bien chaud et riz au lait !
Désolés, nous avons perdu notre belle avance mais avons oeuvrer dur pour rester en course, et ça pour nous c’est une petite victoire.

2 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.