Manu et Gérald, ce mardi 26/05 à 16h50 :

Manu et Gérald au cap Lizard

Nous passons la pointe sud-ouest de l’Angleterre, le cap Lizard, en Cornouailles, en arrière plan sur notre photo !
La remontée de la mer d’Irlande et la notre par la même occasion ont commencé 😉

Tout va bien à bord, après que nos nerfs aient subi les molles de vent assez incroyables des dernières 24h, nous laissant scotché alors que Concise2 touchait du vent à quelques mètres de nous ! Notre ordi tourne bien, nous recevons les fichiers météo par satellite nous permettant de calculer la meilleure route possible ! Cap sur Tuskar Rock en Irlande !

 

Le phare du cap Lizard

Le phare du cap Lizard

Manuel Cousin, ce mardi matin 8H50 : “C’est l’heure du café sur Groupe Sétin pour faire passer la frustration et la déception de ce matin très tot.
Après une bonne fin d’après midi hier ou nous avons recollé pas mal de bateaux de la flotte et une belle nuit étoilée mais très fraiche, nous avons attaqué sous code 0 (voile d’avant adaptée au vent), on a fini par recoller et finalement même doubler Philippa et Annabelle (Concise2) qui se trouvaient à quelques longueurs en latéral sous notre vent, nous sommes alors ensemble tombés dans une grosse molle de vent, dans laquelle nous sommes restés englués pendant que Concise 2 et les autres plus en avant filaient à l’Anglaise…..

Nous sommes vert de rage, pourquoi nous….et tout ça pour ça.., tout est à refaire 🙁
nous voyons tout juste le mat de Concise2 au loin, à peu près 5 miles à aller rechercher !
Incroyable, alors qu’elles étaient quasiment à porter de voix…
Il va y avoir encore des coups de mou au niveau du vent aujourd’hui et demain, espérons qu’ils nous soient cette fois plus favorables.
Le vent est maintenant re-rentré entre 10 et 15 Nds.
Il fait beau ce matin et nous faisons route sur le Cap Lizard que nous devrions atteindre, si le vent tient, en début d’après midi, ensuite ce sera direction Tuskar Rock en Irlande….
Nous donnons tout ce que nous pouvons, Gerald et moi sur notre beau Groupe Sétin en espérant recoller une partie de la flotte le plus vite possible.
Mêmesi ce début de course est compliqué en terme de classement, tout va bien à bord et on se battra jusqu’à l’arrivée !”

WIGHT

Un peu d’histoire…L’île de Wight est célèbre pour les nombreuses régates qui s’y déroulent, car c’est à Cowes que se développèrent les premières activités de nautisme sportif et de loisirs. Ainsi, dès le xv siècle, la reine Élisabeth I s’y fera construire un bateau de plaisance. En 1815, alors que George IV est Prince Régent, se crée le Royal Yachting Club qui sera en 1851 à l’origine de la création de la Coupe de l’America.

 

Manuel Cousin, 22H30 dimanche 24/05 : “Nous sommes au près (vent de face) dans 8 à 10 noeuds de vent pour aller contourner l’île de Saint Marcouf, tout va bien à bord, nous nous sommes préparés pour la nuit avec des vêtements plus chauds. Une fois l’île contournée, nous aurons moins de virement de bord à effectuer, cap sur l’Angleterre ! …

Faire cap au Nord avec un vent de Nord ! Après avoir croiser quelques cargos en milieu de Manche, le vent Nord Ouest est passé Nord, soit pleine face ! nous sommes toujours au près et aborderons l’entrée du Solent bordant l’île de Wight, en tirant des bords.”

Lundi 25/05 matin 9h : “Nous avons des soucis informatiques, notre ordi a planté plusieurs fois, impossible d’obtenir les fichiers météo nécessaires à coupler à notre logiciel de navigation pour obtenir la route optimale, nous nous attelons à réparer…
…C’est ok, il est maintenant midi et tout est rentré dans l’ordre, informatique quand tu nous tiens ! RRrrrrr ! Sinon, tout va bien, Groupe SETIN poursuit sa route dans le beau Solent anglais et croise pas mal de bateaux, nous donnons tout pour recoller à la flotte malgrés le courant qui s’est maintenant inversé, nous devons faire gaffe également aux bancs de sable”

640px-Cowes_from_East_Cowes_Esplanade_3
L’île de Wight : Cowes, la Mecque de la Voile !

Remontée du chenal de Caen à Ouistreham ce dimanche 24 mai

C’est sous le soleil que les 16 Class40 ont paradé durant plus d’une heure et demi jusqu’à l’écluse de Ouistreham. Un moment magique !

IMG_2519

 

L’écluse de Ouistreham : nos passagers viennent de quitter le bord de Groupe SETIN, la pression monte,  les portes de l’écluse se sont ouvertes libérant ainsi tous les bateaux vers la ligne de départ.

11265540_10153275197621358_9219337077896151689_n

 

16h09 : départ devant Ouistreham

Nous jouons la prudence au départ, préférons partir en deuxième ligne, et éviter ainsi un rappel individuel. 4 Class40 franchissent la ligne trop tôt et sont rappelés individuellement pour réparer leur erreur, ils doivent faire demi-tour et revenir passer la ligne de départ. Après un parcours entre trois bouées où nous nous classons 11ème, nous faisons cap vers l’île Saint Marcouf à l’est de la baie de Seine que nous devons contourner avant de mettre le cap vers l’île de Wight au sud de l’Angleterre.

Direction de course : “Rappels individuels, rappels individuels !” La VHF crépite et c’est la voix du Président du Comité de Course, Roland Galliot, qui rappelle à l’ordre quatre Class40 un peu trop pressés d’en découdre (Zetra, Le Conservateur, Bretagne Crédit Mutuel et Team Work). Le temps de revenir sur la ligne pour réparer et ils repartent à l’assaut du reste de la flotte qui file déjà vers la première marque du parcours en baie.
C’est donc à 16h09 (02:09pm UTC) ce dimanche que les 32 navigateurs de la 6ème édition de la Normandy Channel Race ont ouvert les hostilités dans un vent de 8 à 10 noeuds de Nord – Nord Ouest.

 

Après un convoyage des plus agréables pour rallier La Trinité-sur-Mer à Caen, nous voici enfin arrivés au bassin Saint-Pierre pour la Normandy Channel Race.

Pégasus Bridge

Passage du Pégasus Bridge

convoyage

Magnifique coucher de soleil

Arrivé à caen

Petit café normand

Départ de la course dimanche 24 mai ! On espère que le conditions climatiques seront bonnes…

 

 

La seconde course de la saison s’est achevée ce weekend, avec à l’arrivée une très belle 2nde place parmi tous les Class40 (et un très bon classement général parmi tous les bateaux inscrits). L’équipage était au top, les conditions de navigation très bonnes et le retour sous spi fut mémorable !

Belle-ile - 4

Un parcours de 42 milles : départ en Baie de Quiberon, chenal de La Teignouse, cap sur les Poulains, la magnifique côte sud de Belle-Ile,  la Pointe de Kerdonis et retour devant La Trinité sur Mer.

Nous avons bouclé « Le Grand Tour » en 15h 49 min 16 sec ! Gérald et moi sommes très heureux de cette performance. Nous commençons à bien prendre nos marques.
Bref, encore de très bons moments passés sur l’eau !

[metaslider id=2487]

 

4 jours de régates et runs de vitesse en baie de Douarnenez !

IMG_3201Première course de la saison, premiers véritables essais pour Groupe SETIN. Nous avons eu le bonheur de partager ces premières régates à la journée avec des équipiers et invités différents chaque jour. Malgré une météo pluvieuse et très changeante au niveau du vent, il régnait à bord un bel enthousiasme et les sourires étaient de mise !

IMG_3214

Nous pouvons dire que ce Grand Prix a été une pleine réussite car l’objectif premier était de faire découvrir notre bateau au plus grand nombre et que notre équipage commence à prendre la mesure des changements effectués cet hiver.

[metaslider id=2483]

 

Afin de mettre toutes les chances de son côté pour les courses à venir, Manuel Cousin et le Team Groupe Setin ont remis en état le bateau qui méritait quelques améliorations, afin de l’optimiser au maximum. Il a bénéficié d’un tout nouveau mât, de nouvelles voiles aux couleurs du Groupe Setin et d’un refleet complet du plan du pont.

Dès janvier, un groupe s’est crée afin de consacrer la plupart de leurs weekends à cette remise en forme du voilier : une très belle cohésion, des hommes formidables mêlant pros et amateurs, tous prêts à donner de leur temps et de leur énergie pour le projet. Ensemble, ils ont apprécié tout le travail de préparation en pensant à ce que cela donnerait sur l’eau.

Dematage  DestickagePeinturetest de jauge

Plusieurs étapes ont été nécessaires : démâtage, sortie d’eau, déquillage, destickage, démontage de tout l’accastillage, peinture du pont, remontage de chaque élément, mise en place du nouveau mât, décoration… avant la 1ère mise à l’eau le weekend de Pâques.
Ensuite le nouveau test jauge a été passé avec succès, et enfin… après l’effort, le réconfort : 1ère sortie le 19 avril 2015.

Un avant-goût des courses.

premiere sortie du bateau

 

 

 

 

Pourquoi un blog sur un voilier, nous direz-vous ?

L’envie de partager une aventure incroyable, tout simplement. La rencontre de Manuel Cousin (skipper) avec Eric Setin (pdg du Groupe Setin) a marqué le début d’une histoire : celui du Class40 Setin. A travers ce blog, nous allons vous faire vivre le quotidien d’un “voileux” sur son bateau mais également les courses (la préparation, le stress d’avant-course, les impressions en direct) comme si vous y étiez.

Nous embarquons pour une aventure de 4 ans : en passant de la Transat Jacques Vabre 2015 à la Route du Rhum 2018. Un maximum de photos et vidéos viendront compléter notre récit pour vous faire vivre pleinement cette équipée.

Haut les coeurs, suivez notre périple au gré du vent…

Bienvenue à bord - 1